Cliquez sur le titre de l'article pour lire la suite

NDDL - Appel aux rencontres inter-comités locaux des 15 et 16 décembre

Publié par NDDL41 sur 25 Novembre 2012

NDDL - Appel aux rencontres inter-comités locaux des 15 et 16 décembre et retour sur l'assemblée du 18 nov.

(malgré la relance des opérations d'expulsion depuis vendredi 23, cet appel à des rencontres reste toujours valable, d'autant plus même...En attendant et dans l'immédiat, bienvenue sur place pour défendre les cabanes construites depuis le 17 novembre et les autres...)

Dans la continuité de la grande manifestation de réoccupation du 17 novembre, une recontre large de tous les comités locaux contre l'aéroport de Notre dame des landes est appelée les 15 et 16 décembre sur la ZAD. L'idée de telles rencontres a été validée lors de l'assemblée qui s'est tenu brièvement dimanche 18 au matin sur le site, en présence de 400 personnes, dont des membres de quelques dizaines de comités locaux restés sur place et venus des 4 coins de l'hexagone.

Après plus d'un mois de résistance aux expulsions et suite à une mobilisation d'une ampleur sans précédent, il s'agira de penser ensemble les prochaines étapes du mouvement, les actions et manifestations à venir, sur la zad et partout en france. Pour que 2013 soit l'année du crash définitif du projet d'aéroport !

Une liste de coordination pour les 15 et 16 décembre et pour la suite du mouvement a été créée : nddl_mouvement@lists.riseup.net

Si vous souhaitez y être abonné, envoyez un mail à : reclaimthezad@riseup.net

Le contenu et l'ordre du jour de ces rencontres sera élaboré avec les différentes composantes de la lutte sur place et avec les apports et idées des comités locaux.

L'aide des comités locaux pour l'organisation logistique de ces rencontres sera fort bienvenue. D'autres infos devraient être envoyées rapidement à ce sujet.

En attendant, vous trouverez ci-dessous un rapide compte-rendu de quelques idées qui ressortaient de l'assemblée du 18 novembre au matin. La plupart de ces projets n'ont été qu'esquissés lors de cette ag :

- panorama : il y a d'abord eu un tour de parole enthousiasmant des actions réalisées par des comités locaux venus de corse, de belgique, de poitiers, d'aveyron, de toulouse, de pays basque, de marseille, de châteaubriant et de plein d'autres localités. Les initiatives prises ces dernières semaines allaient du péage gratuit au parking tout aussi gratuit en passant par l'occupation d'aéroport, le théâtre de rue, le ravitaillement aux occupants, la redécoration des murs et enseignes, les discussions, l'édition d'affiches, les manifs, le harcèlement des aérocrates, le relais sur la zad... On en passe et des meilleures, en imaginant que vous savez déjà un peu ce qu'il en est (sinon plus d'infos sur zad.nadir.org)

- coordination : création d'une liste (nddl_mouvement@lists.riseup.net) de coordination du mouvement et des comités locaux. Cette liste pourrait à terme remplacer la liste qui avait servi à l'organisation de la manifestation du 17 nov. (à décider par l'ag d'organisation du 17). Un groupe, plus tard dans la journée a travaillé sur un projet de bulletin d'infos des comités locaux. Ce projet sera soumis lors de la rencontre des 15 et 16 décembre.

- journée d'actions décentralisée : il a été proposée d'appeler à une journée d'actions décentralisées en lien avec la zad, Vinci, la lutte contre l'aéroport et son monde - une journée dont l'un des objectifs soit de faire le lien entre ce qui se combat ici et ailleurs. Le 8 décembre a d'abord été mentionné parce qu'il s'agit déjà d'une journée d'action "contre les grand projets inutiles". D'autres avançaient qu'il serait mieux de se donner quelques semaines de plus pour la préparer. Finalement aucune décision claire de date n'a été prise. Donc si aucun comité ne lance un appel cette journée d'action, celle-ci n'aura sûrement lieu qu'après les rencontres des 15 et 16 décembre. Cela n'empêche évidemment en rien que tout un tas d'action se fassent le 8 décembre. On a réfléchi à comment rendre plus accessible à tous et toutes les infos sur qui faire pression.

- appel anticipé à une grande manifestation de blocage du chantier : pour la manifestation du 17 novembre, nous appelions publiquement et par avance à venir réoccuper en masse, quelques semaines après, en cas d'expulsion. Dans le même état d'esprit, en cas de démarrage du chantier du barreau routier, il a été proposé d'appeler par avance - avec une date flottante - à venir bloquer en masse les travaux. Le chantier du barreau routier devrait démarrer autour de mars prochain selon les prévisions de Vinci et consorts.

- presidio : inspiré par ce type d'initiatives dans le Val de suza ("presidio"), ont été évoquées des formes d'occupation et de construction sur le chantier du barreau routier un peu de temps avant le démarrage des travaux.

- manifestation pour cultiver sur la zone du barreau routier : l'idée d'une manifestation pour relancer des semis et cultures sur des terrains appartenant à Vinci sur la barreau routier a été évoquée lors de cette ag.

- défense de la forêt de Rohanne : la destruction de la forêt de Rohanne est un des objectifs à court terme des porteurs du projet. Si ils réussissent à la raser cela va être la mort d'un espace crucial sur la zad. Des chantiers de reconstruction de cabanes ont commencé toute la semaine après la manifestation du 17. Penser la défense de la forêt de rohanne, l'extension des cabanes dans les arbres et le soutien à ceux/celles qui l'habitent apparaissaient comme un des enjeux principaux dans les semaines à venir. Outre un appel immédiat à venir sur place, des manifestations et actions pourraient être appelées très rapidement dès l'arrivée des tronçonneuses de Vinci.

- point de ravitaillement : diverses villes avaient mis en place des points de ravitaillement pour la zad pendant la période des expulsions et pour la préparation du 17 novembre. Ces points de ravitaillement ont permis plein de rencontres. La multiplication de points de ravitaillement de ce type, identifiés sur une carte, pourraient aller dans le sens de densifier la circulation entre les différents comités et la zad.

- utilisation du lieu reconstruit : différents modules - cantine, atelier, dortoirs, bloc sanitaire, salle de réunion- se sont construits à partir de la manifestation du 17 pour constituer un espace d'organisation de la lutte. Il a été dit que l'utilisation et le sens de cet espace devrait aussi être l'affaire des comités locaux et des divers participant-e-s à la manifestation.

- relais des comités locaux sur le lieu de reconstruction : il a été discuté de possibles relais des comités locaux sur le lieu réoccupé pour un week-end, une semaine un temps donné afin d'y proposer des projets, ateliers, cantines, actions...

- manifestation du 3 décembre à Lyon - val de susa et liens avec d'autres luttes : une manif contre le TAV dans le val de susa aura lieu à Lyon le 3 décembre lors d'une rencontre entre Hollande et Monti pour conclure le plan de financement du projet. Des personnes du comité d'organisation sont venues pour présenter la manifestation et appeler à y venir nombreux faire lien entre la lutte NO TAV, Notre Dame des Landes et plein d'autres résistances à leurs projets d'aménagement du territoire. On a pas mal parlé de comment la force qu'a pris la lutte à NDDL devrait rejaillir sur d'autres résistances locales.

- défense de la forêt de Rohanne : la destruction de la forêt de Rohanne est un des objectifs à court terme des porteurs du projet. Si ils réussissent à la raser cela va être la mort d'un espace crucial sur la zad. Des chantiers de reconstruction de cabanes ont commencé toute la semaine après la manifestation du 17. Penser la défense de la forêt de rohanne, l'extension des cabanes dans les arbres et le soutien à ceux/celles qui l'habitent apparaissaient comme un des enjeux principaux dans les semaines à venir.

Outre un appel immédiat à venir sur place, des manifestations et actions pourraient être appelées très rapidement dès l'arrivée des tronçonneuses de Vinci.

- point de ravitaillement : diverses villes avaient mis en place des points de ravitaillement pour la zad pendant la période des expulsions et pour la préparation du 17 novembre. Ces points de ravitaillement ont permis plein de rencontres. La multiplication de points de ravitaillement de ce type, identifiés sur une carte, pourraient aller dans le sens de densifier la circulation entre les différents comités et la zad.

- utilisation du lieu reconstruit : différents modules - cantine, atelier, dortoirs, bloc sanitaire, salle de réunion- se sont construits à partir de la manifestation du 17 pour constituer un espace d'organisation de la lutte. Il a été dit que l'utilisation et le sens de cet espace devrait aussi être l'affaire des comités locaux et des divers participant-e-s à la manifestation.

Commenter cet article